Avertir le modérateur

14 septembre 2007

Epaves malthusiennes

medium_Santabarbara.JPG« Quelques mois avant le début de la Seconde guerre mondiale, Aldous Huxley et Thomas Mann arpentaient une plage du Sud de la baie de Santa Monica, jouissant d’une "solitude miraculeuse" et plongés dans une discussion sur Shakespeare, quand ils réalisèrent soudain que, "aussi loin qu’ils pouvaient porter leur regard, le sable était recouvert de formes blanchâtres qui ressemblaient à des chenilles mortes". En fait de "chenilles", il s’agissait d’"épaves malthusiennes", "dix millions de préservatifs usagés", selon l’estimation de Huxley, rapportés par la houle après avoir été évacués par le principal déversoir des égouts de la ville à Hyperion Beach. Huxley ne nous dit pas comment son célèbre compagnon réagit à cette étrange vision, mais il rapporte le spectacle offert par la même plage quinze ans plus tard : "Le sable est propre […], les enfants y creusent des trous, les corps huilés des baigneurs brunissent lentement […], etc." Cet "heureux dénouement" était "l’œuvre de l’une de ces merveilles de la technologie moderne, la station d’épuration Hyperion".

[…] Presque fatalement, ce symbole de la capacité infinie de Los Angeles à manipuler la nature au nom du développement allait devenir à la fin des années quatre-vingt l’incarnation maléfique de la crise écologique de la ville.

A la fin du mois de mai 1987, cette "merveille de la technologie moderne" recracha  des millions de litres de déchets innommables dans la baie de Santa Monica, avec pour principales victimes le sable de ses plages et l’humeur de ses riverains. C’était là la première occurrence d’une série tragi-comique de désastres écologiques […] Face aux calamités qui succédèrent à cette marée de merde, inondations, sécheresse, contaminations toxiques, smog, risques sismiques et problème des déchets solides, on commença à se demander en haut lieu si, derrière les guerres que se livraient promoteurs et propriétaires, ce n’était pas toute l’infrastructure de la ville qui était en train de s’effondrer. »

Mike Davis, City of Quartz

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu