Avertir le modérateur

08 août 2007

Futuropolis

medium_city_of_quartz.JPG« Dans le secteur ethniquement « pur » (95 % de Blancs) qui couvre le nord du comté de San Diego et le sud du comté d’Orange – véritable « futuropolis » peuplée de communautés fermées et de pôles technologiques –, les associations de propriétaires, soutenues par les commerçants, ont déclaré une guerre hystérique aux immigrés, force de travail bon marché pourtant indispensable au mode de vie de la race des seigneurs. Dénonçant le comportement infâme de ces malheureux qui, par exemple, n’hésitent pas à uriner sur la voie publique, les propriétaires d’Orange, de Costa Mesa, de San Clemente, d’Encinitas et d’autres localités de la « Gold Coast » demandent l’intervention de la police contre les campements de ces travailleurs mexicains ou centre-américains sans papiers qui se regroupent tous les matins aux carrefours dans l’attente d’une embauche. Comme il n’y a pratiquement pas de logement bon marché dans les 140 kilomètres qui séparent le barrio de Santa Ana des quartiers hispaniques d’East San Diego, ces milliers de journaliers et leurs familles – successeurs hispanophones des travailleurs agricoles décrits jadis par Steinbeck – subsistent clandestinement dans des abris de fortune et des campements improvisés dans les taillis et les collines, souvent à proximité de somptueuses résidences, dont les propriétaires millionnaires veulent désormais en finir avec le « fléau » de l’immigration. »

Mike Davis, City of Quartz : Los Angeles, capitale du futur.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu